mercredi 6 février 2019

Test : Gode automatique va-et-vient Fucking Machine - Feeling

Il y a quelques années, l'idée de jouer avec une fucking machine était plus que repoussante pour Pa.
Le bruit du moteur, la froideur impersonnelle d'un gode qu'on a du mal à contrôler. L'attirail à mettre en place pour pouvoir jouer, ...

Et puis, il y a quelques semaines, la boutique LoveAndVibes.fr a réussi à nous convaincre de tenter le coup. Ils commercialisent 2 machines à prix très raisonnables et nous ont envoyé celle offrant la fonction de vibration en plus des va-et-vient.

Packaging :
Une boite en carton assez fin. Présentant une photo du produit, et le mode d'emploi. Il y a plus esthétique, mais au moins, on sait ce que l'on achète. A l'intérieur, la machine est protégée dans une coque en plastique, et le sex-toy est recouverte d'une feuille de plastique pour le protéger de la poussière. Elle peut facilement être repositionnée après utilisation. Il est également emballé dans un sachet en plastique.

Dimensions :
Les dimensions sont imposantes et le poids l'est tout autant. Gage qu'un gros moteur se cache à l’intérieur.
Sur sa ventouse, la machine mesure 30 cm de haut. 10 cm de diamètre.
En stand alone, le gode fait 20 cm.

Une fois monté, l'amplitude est de 11,5 cm à 16,5 cm. Ce qui est largement assez grand pour pouvoir s'amuser.

Il est légèrement conique. Passant de 3,2 cm proche du gland à 4 cm à la base.


Composition :
Le gode automatique va-et-vient Fucking Machine est dans un plastique qui semble résistant. Le pied a ventouse semble solide et tient bien une fois fixé sur une paroi verticale.
Quant au gode, nulle mention n'est faite sur la boite. Impossible donc de connaitre sa composition. La marque feeling a l'habitude de concevoir des sex-toys en TPR Soft Touch et en Cyberskin. Mais difficile d'en savoir plus sur ces matières. Dans le doute, nous l'avons recouvert d'un préservatif. (Et c'est encore plus facile à nettoyer)
Le chargeur est conçu pour les prises américaines, mais l’adaptateur pour la France est fourni.

Utilisation :
En premier lieu, on branche sur le secteur puis on enfonce le gode dans la machine, et lorsqu'on appuie sur le bouton On/Off. Rien ne se passe.
Notre première réaction : Il est hors d'usage.
Ensuite, on relit la notice. On y apprend qu'une fois le gode enfoncé, il faut le tourner d'un quart de tour afin qu'il soit bien bloqué (pas bête).
Mais la bête ne s'allume toujours pas. Ou disons plutôt que les voyants sont allumés, mais qu'elle ne se met pas en marche.
En fait, il suffit de la débrancher. Charger ou jouer, il faut choisir. Mais la batterie est tenace, et vous aurez largement de quoi vous amuser
5 boutons :
On/Off pour mettre en fonction.
F1 : Pour changer le mode de vibration. Et vous trouverez votre bonheur, puisqu'il y en a 10.
F2 : Pour changer le mode de va-et-vient. Ce sont les mêmes modes que la fonction vibration.
Avec R1 et R2, vous pourrez régler, respectivement, la force des vibrations et la vitesse des va-et-vient.
Les combinaisons sont donc infinies.
Et en appuyant longuement sur F1, vous déclencherez le mode random qui vous fera passer d'un mode à l'autre sans rien toucher.

Efficacité :
Pa est bloquée du dos depuis plusieurs semaines. Combiné au fait que notre nouvelle vie à Rennes et nos changements professionnels sont très intenses.
Nous faisons des allers-retours très régulièrement au Mans pour vendre notre maison.
Bref, nous n'avons pas un instant pour nous occuper du blog, de nos réseaux. Nous faisons de notre mieux pour poster quelques photos sur Instagram, mais cela inquiète ceux qui nous suivent depuis longtemps. Rassurez-vous, nous sommes toujours aussi coquins.

Ce samedi matin-là, je fus réveillé par le téléphone. Persuadé que nous étions mardi et que j'avais raté le réveil pour aller au travail, mon cœur s'est mis à s'emballer. Mais Pa et sa main aventureuse se mirent à l'oeuvre pour me calmer. Je réalisais alors qu'exceptionnellement, nous étions seuls à la maison et nous pouvions prendre du temps pour nous.

Le soleil passait à travers les volets et dessinait sur le mur des pois lumineux. Le décor parfait pour faire de la projection sur corps (Comme nous l'avions fait pour nos vœux de bonne année 2015).

Cette idée, je n'étais pas seul à l'avoir et Pa se leva pour venir me montrer ses jolies formes et la lumière qui dansait dessus.


De quoi me mettre en forme. Et vous ?

Elle est joueuse ce matin, mais je sais que je vais devoir prendre mon mal en patience pendant encore un moment. Son dos la fait souffrir et il est hors de question que je puisse exprimer ma furieuse envie d'elle par de vigoureux coups de rein.

Elle attrape la fucking machine qu'elle avait cachée sous le lit et en attendant qu'elle s'installe correctement, je commence à me masturber. Mon sommeil est encore proche et je me perds dans mes pensées.

Je la vois sauter sur ma queue tout en me bloquant les mains au-dessus de la tête. Je l'imagine prise en levrette par un homme alors qu'elle joue de sa langue sur mon sexe. Je la prends sur une table alors qu'un couple d'amis se partage sa poitrine.

Lorsque je reviens à la réalité, elle est couchée à mes côtés. Les talons proches de son sexe. Ses pieds maintiennent la fucking machine qui s'active en elle. Elles jouent de temps en temps avec les boutons, se repositionnant, cherchant l'angle, le mode, la puissance qui la fera jouir.

Elle s'amuse aussi de voir son ventre habituellement si plat se gonfler à chaque fois que la queue mécanique la pénètre. Elle ajoute de temps en temps un peu de lubrifiant, histoire que la machine ne s'enraye pas.

Elle referme les jambes et garde les pieds proches de ses fesses. La fucking machine s'activant toujours en elle.
Une position impossible à obtenir avec un homme.

Le résultat ne se fait pas attendre. La jouissance la prend et l'emmène haut.

Quelques secondes plus tard, elle tourne son regard vers le mien. Ses yeux pétillent encore.

La matinée coquine n'est pas encore terminée... Et la batterie de la machine est encore au maximum;


Conclusion :
C'est un sex-toy pour les plaisirs solo. A moins comme nous d'en faire un spectacle pour son partenaire. Pour les curieux qui ont toujours voulu essayer une fucking machine, c'est un très bon compromis avant de passer à une machine pro (qui vous coûtera 5 à 10 fois plus cher). Vous pourrez la ranger facilement, et la sortir rapidement pour jouer en solo ou à deux. Comme elle est sur batterie, vous pouvez la déplacer à tout moment durant votre séance coquine.

Merci à LoveAndVibes.fr de nous avoir fait découvrir ce jouet. C'est une boutique bien fournie avec de nombreuses références différentes des autres boutiques. Ils sont très pro, réactifs. Les colis sont discrets, bien protégés.

Foncez-y! Vous ne regretterez pas.

Prix : 106€


3 commentaires :

Anonyme a dit…

Merci à tous les deux pour ce retour et votre absence n'a que trop duré....
C'est une drôle de machine pas super glamour mais si elle est efficace..
Avec tous mes vœux de rétablissement à la pauvre Pa
Mille bisous coquins.

Celui qui cherche une maison

Emmanuel a dit…

Vous êtes toujours aussi adorables et sincères dans votre démarche libertine! c'est toujours un plaisir de vous suivre... Je suis sur que vous posterez plus souvent quand vous aurez un peu plus de temps! Degemer mat! Manu

AAB College a dit…

Thank you for sharing
https://aab-edu.net/